Vous êtes une famille française ou multilingue et vous souhaitez que vos enfants intègrent le système allemand.

Les écoles publiques de Munich et de la Bavière jouissent d'une très bonne réputation. De nombreuses écoles privées reconnues par l’Etat existent également.

La plus grande différence entre le système allemand et presque tous les systèmes d'autres pays, ce sont les horaires. La vaste majorité des enfants en jardin d'enfants et à l'école n'a cours que le matin, et suivant leur âge, termine entre 12h et 13h30. Seuls les crèches, quelques jardins d'enfants, certaines écoles privées et publiques proposent une prise en charge toute la journée (Ganztagsgrundschulen).

En dehors des classes préscolaires (donc avant la Grundschule), l'éducation publique (jusqu'à l'université) dans le système allemand est gratuite.

Les trois premières années (non obligatoires) correspondent à l’école maternelle (Kindergarten), puis vient à l'âge de 6 ans l’école primaire (Grundschule) qui est suivie pendant 4 ans. A l’issue de cette dernière et en fonction des notes obtenues, les enfants s’orienteront vers trois différents types d'établissements (Hauptschule, Realschule ou Gymnasium). Selon la voie suivie, les élèves suivront des formations professionnalisantes qui les mèneront à un métier par le biais de l’apprentissage (Hauptschule, Realschule). Ou bien après le lycée (Gymnasium) ils pourront poursuivre par des études universitaires (Studium). A l’issue des Hauptschule et Realschule il existe toutefois des passerelles qui permettent aux élèves de rejoindre également l’université.

Quelques statistiques:

Selon le ministère bavarois des affaires économiques, en Bavière 40% environ des enfants vont en Hauptschule, 30-35% vont en Realschule. Ensuite, ils choisissent de démarrer un métier ou de poursuivre leurs études (Gymnasium). En Bavière, 25 % des enfants issus de l'école élémentaire continuent au Gymnasium et aboutissent à l'examen final (Abitur) requis pour entrer à l'université.

A) LE PRESCOLAIRE

Kindergarten(école maternelle):

Dans la limite des places disponibles, tous les enfants allemands et étrangers résidant à Munich peuvent être accueillis à l'école maternelle dans l'année de leurs 3 ans. Ces premières années ont pour objectif d’initier les jeunes enfants à la vie en collectivité.

Des groupes d'enfants sont aussi organisés par les parents, qui peuvent dans certains cas utiliser des lieux comme les paroisses ou encore les « Familienzentrum », les locaux municipaux... Pour choisir les Kindergarten, il vous faudra être attentif aux méthodes proposées par ces derniers, le management, etc. Parfois, on peut être surpris des manières de faire et des méthodes d'apprentissage. Les tarifs sont en général liés au nombre d'heures passées par l'enfant dans l'établissement. Cela peut varier d'un endroit à l'autre suivant aussi le caractère privé ou public de l'établissement et de son fonctionnement.

 

Lien utile de la ville de Munich, avec les offres de garde pour les enfants de 0 à 12 ans qui sont soit pas encore scolarisés, en classes préscolaires et pour ceux ayant classes que le matin. http://www.muenchen.de/rathaus/Stadtverwaltung/Referat-fuer-Bildung-und-Sport/Kindertageseinrichtungen/kita-finden.html

 

B) LE PRIMAIRE ET LE SECONDAIRE

Grundschule(école primaire):

Dès que les enfants ont atteint l'âge de 6 (7) ans, l'inscription à la Grundschule lors du prochain jour de la rentrée scolaire est obligatoire. Les enfants y acquièrent les compétences de base en allemand (lire et écrire) et en mathématique. Les enfants y restent 4 ans. Il se caractérise par le fait que les élèves ne sont pas mis sous pression. Les notes écrites ne sont pas encore présentes durant les 2 premières années, ce qui fait que le redoublement est rare et pratiquement inexistant. Après ces 4 années communes, les enfants sont orientés suivant les résultats scolaires de la 4ème année. La sélection a donc lieu très tôt, dès la fin de la 4ème classe (éq. CM1).

Parfois, les écoles proposent des classes « extra » pour les enfants de nationalité étrangère. A Munich, il existe des classes spéciales pour les débutants en allemand, ce qui peut permettre une meilleure intégration. Ils partagent les cours avec les autres enfants allemands et rejoignent pour quelques heures des cours intensifs de langue.

Hauptschule:

À l'âge de 10-11 ans, une des possibilités existantes est d’intégrer une Hauptschule (qui enseigne les mêmes sujets que la Realschule et Gymnasium, mais à un rythme plus lent et avec quelques cours à orientation professionnelle. L'enseignement est assez pratique et prépare à un métier. C'est là qu'on prépare son "Qualifizierten Hauptschulabschluss" ("Quali") pendant les cinq années scolaires suivantes. A l’issue de la neuvième classe, les élèves âgées de 15 ans quittent la Hauptschule pour une Berufschule (école professionnelle combinée avec une formation en apprentissage). Les bons élèves peuvent rester une année de plus pour passer le «mittlerer Schulabschluss» ou aussi appelé le «mittlere Reife».

Realschule:

Une autre possibilité à l’issue de la Grundschule est celle de faire fréquenter une Realschule à son enfant. Pendant 6 ans les élèves y préparent leur "Realschulabschluß" («mittlere Reife»), qui est comparable au brevet en France. C'est après avoir visité une Realschule que les élèves se décident ou à apprendre un métier (très souvent des professions administratives) pour obtenir leur certificat d'aptitude professionnelle ou à s'inscrire à une "Fachoberschule". Après deux ans en Fachoberschule (école technique, écoles professionnelles supérieures), les élèves peuvent poursuivre par des études à l'Université. En fonction des notes et diplômes obtenus certains élèves peuvent également intégrer le Gymnasium.

Berufsschule:

Au-delà de la Haupschule et la Realschule se trouve la Berufsschule. Les élèves y allient à temps partiel, des études universitaires à l'apprentissage. Lorsque l'élève termine avec succès le programme d'apprentissage, il gagne lui-même une certification dans un métier ou domaine de travail et rejoins la vie active.

Gymnasium(lycée) :

Dépendant de la valeur moyenne des notes acquises (note 2 au minimum) à la Grundschule, les élèves peuvent s'inscrire dans un Gymnasium. Selon ses goûts et ses aptitudes, l'élève choisit entre des sections différentes (langues, mathématiques, sciences naturelles) pour y préparer successivement son baccalauréat (Abitur) en 8 années à l’issue duquel l’élève pourra faire des études à l'Université ou préparer un double diplôme universitaire et professionnel.

Les universités sont classées en 3 : les universités normales ou Universität, les universités techniques et spécialisées ou Fachhochschule et les établissements d’enseignement supérieur général ou Hochschule. Les formations varient selon le type d’université choisi.

Plus d'informations en français sur

Plus d'informations en allemand sur

Plus d'informations en allemand sur les « Ganztagsschule »

 

C) AUTRES BONS TUYAUX : cours de renforcement au français, à l’allemand

·         Soutien en allemand :

 

Pour suivre une scolarité dans le système allemand, il est obligatoire d'avoir une connaissance suffisante de la langue allemande, mais des cours de soutien sont proposés dans les écoles :

-          et ce dès le Kindergarten si nécessaire ("Vorkurse" sur 2 années). Ces cours ont lieu dans les Kindergarten ou les école primaires.

-          il existe des classes d'intégration ("Deutschförderklassen") pour les 2 premiers niveaux de l'école primaire, avec un soutien en allemand en petits effectifs pour les matières de base (allemand et mathématiques)

-          pour ceux qui ont déjà des connaissances en allemand, il existe aussi des heures de soutien "Förderunterricht", dispensées gratuitement dans les écoles primaires, en plus des heures normales

Plus d’informations sur :

http://www.km.bayern.de/ministerium/schule-und-ausbildung/foerderung/sprachfoerderung.html

·         Soutien en français :

 

Si les enfants sont scolarisés dans le système allemand il peut être nécessaire qu’ils suivent des cours de français afin de continuer à progresser dans l’apprentissage de cette langue, différentes possibilités peuvent être envisagées :

-          En faisant appel à une association comme l’AFLM, Association Français Langue Maternelle de Munich e. V (AFLM e.V.) qui propose des cours de français destinés aux enfants scolarisés dans le système allemand et dont l’un des parents au moins est francophone.

http://www.aflm-munich.de/

 

-          En suivant les cours du CNED, qui permet aux parents d’accompagner les enfants tout au long de leur scolarité avec une offre adaptée à leurs besoins. http://www.cned.fr/scolaire/